27 déc. 2008

Un après-midi à l'Opéra

Pour la première fois de ma vie, je suis allée à l'Opéra Garnier, pour visiter. Les Parisiens ne connaissent pas leur ville, c'est bien connu. C'est un très bel Opéra, où j'aimerais bien arriver en décoletté et passer dans le froufrou de ma robe à longue traine devant la garde républicaine alignée au garde à vous le long du grand escalier, sabre au clair. Autrement dit, c'est un opéra qui correspond à tous nos fantasmes d'opéra !



Un rouge merveilleux, le "rouge opéra"


Le plafond décoré par Marc Chagal. Bien mieux en vrai que sur les photos, où il apparaît toujours un peu froid, alors que, à l'opéra, la tête renversée pour compter les anges au ciel, il est très beau.


La porte de la loge numéro 5, où le "fantôme de l'opéra" avait ses habitudes.


L'intérieur de la loge numéro cinq, la loge hantée...

5 commentaires:

LG a dit…

cela vous irait à merveille :-)
c'est un endroit magnifique, et cette couleur reste à jamais indissociable de l'Opéra
le lieu fait partie intégrante du plaisir, dans celui-ci il est parfait
peut-être un jour réaliserez-vous votre rêve ?

La Sudiste a dit…

Ce jour là, laissez-moi vous accompagner ! C'est un trop beau rêve à réaliser !

Briconcella a dit…

Bien entendu, nous irons toutes ensembles ! Et nous descendrons d'un carosse devant l'Opéra. Bref, nous serons toutes Sissi.

Regardeuse a dit…

Zut, je n'arrive que maintenant ! J'ai manqué votre carrosse, je suis toute seule, toute bête, dans ma longue robe pourpre (quoique... assise dans ces fauteuils on m'y aurait oubliée). Un jour, moi aussi j'irai à l'Opéra, et j'éviterai soigneusement la loge n°5 (ça me fiche la trouille).

Briconcella a dit…

Mais non, la représentation na pas encore commencé, montez vite dans le carrosse, le chambellan va vous arranger ça tout de suite, je le sonne :)