22 juin 2008

L'été, l'été


Et surtout ce moment magique, le début de l'été, qui est toujours le même bonheur, la fin de l'école, les blés et avoines presque mûrs, toutes les fleurs de la création, les cerises sur l'arbre, les framboises sous les feuilles, les tétards dans les lavoirs les premières étoiles d'été, le soir, l'eau de la rivière encore abondante et fraîche, avec la grande plaine des vacances à portée de vue.


2 commentaires:

LG a dit…

mot magique aussi, attendu avec tant d'impatience et tout de suite nostalgie des jours d'été d'enfance quand la chaleur ne nous gênait pas encore, les cageots de fruits au bon goût jamais retrouvé depuis avalés tel quel à tout moment de la journée, la liberté de temps, jouer sans remords, promenades au soleil mais aussi le soir avec tous les bruits de la nuit...

La Sudiste a dit…

Ici l'été est tellement différent...on le reçoit comme une blessure, une brûlure persistante, et les nuits ne savent pas nous apporter le réconfort. Seule l'aube est accueillante, je me lève toujours très tôt alors.