2 oct. 2007

La machine à coudre


C'est une antiquité, et moi vivante, aucun collectionneur ne mettra la main dessus. La machine à coudre Singer "portable" des années 50, marquettée de laques et dessins magnifiques, avec une manivelle pour faire galoper l'aiguille, des canettes en inox rutilant, et un socle en une matière indéfinie aussi lourde que du bronze J'ai d'abord eu le droit de tourner la manivelle. Puis de faire des ourlets. Vers quinze ans, j'ai fait ma première robe (blanche à pois bleus) en tirant la langue sur les fronces, à toute petite vitesse. Ceux qui l'ont utilisée n'ont jamais pu s'habituer aux machines électriques "qui font les broderies toutes seules". Aujourd'hui, le système est voilé, le fil casse, on se contente de l'admirer. En plus, elle a un histoire: c'est l'un des premiers modèles "portables" (vite dit) que la Maison Singer a bien voulu expédier à Madagascar, où nous l'attendions.

4 commentaires:

LG a dit…

je suis heureuse que l'acces soit à nouveau ouvert, ces dernières semaines il semblait "bloqué" :-( et ça me faisait tout drôle
Si Maman et ma soeur disparue lisaient votre post, elle vous approuveraient 100%. la machine Singer de maman (toujours chez elle) était un peu moins ancienne mais pleine de merveilleux souvenirs de couture pour elles deux et lorsque pour x raisons elles s'en procurèrent chacune une plus moderne, elles ne furent jamais satisfaites et retournèrent à l'ancienne !
et moi je garde le souvenir enfant de Maman derrière sa machine, la petite lampe allumée, et le bruit si particulier du moteur.
Dernièrement ma fille s'est essayée à la couture avec une copine et elle adore, alors je me dis que peut-être la "tradition" va reprendre, j'ai l'intention de lui acheter une machine à Noël :-)

Briconcella a dit…

Attention, pas trop moderne, par une qui va trop vite! Mais fait-on encore des machines qui prennent leur temps et savent freiner avant le bout du tissu?:)

LG a dit…

je sens que nous allons réfléchir longtemps ma fille & moi :-)
MERCI

LG nostalgique a dit…

désolée, en relisant mon post je me rends compte que j'ai écrit "Singer" alors que Maman et ma soeur étaient des inconditionnelles de "PFAFF" mais l'attachement et les souvenirs sont les mêmes quelque soit la marque...

j'avais donc concrétisé mon cadeau avec l'envie de prendre une Singer justement pour changer, mais l'on m'a dit qu'elles n'étaient plus aussi fiables, dommage !

nous nous sommes donc dirigées vers une PFAFF :-)
je ne sais si cette machine résistera aussi longtemps et si ma fille y sera aussi attachée, notre choix s'est porté sur un modèle basique pour commencer car en plus du prix dissuasif ma fille n'était pas attirée (ouf) par une machine pleine de logiciels !!!

mais qu'elle était heureuse de repartir avec sa machine sous le bras, impatiente d'être chez elle pour l'essayer !!!

moi ? je regrette le charme des machines de nos mères et grand-mères :-(