13 sept. 2006

Plaisir d'offrir


Perplexité totale...Qu'offre-t-on à un jeune homme pour ses dix-huit ans, quand,par ailleurs, il est votre fils ? Entre :
  • le cadeau "symbole", mystique et extravagant, qui sera accueilli d'un regard résigné (la topaze de la grand-mère, le porte-bonheur aztèque, la lettre scellée d'un sceau en cire rouge, la boule de cristal)
  • le classique, utile et inusable (portefeuille, agenda de ministre plein peau, montre, stylo Mont Blanc): appréciés, oui, mais dans dix ans.
  • l'encombrant (commode en palissandre)
  • la fixation de maman (costume trois pièces d'homme, ou même smoking, pour les grandes occasions, comme celui de Tony Parker sur les pubs dans le métro)
  • le banal (Ipod, parfum)
  • le bourgeois (bons du trésor, Plan d'Epargne Logement)
  • le carrément gênant (le film de sa vie sur DVD, de 0 à 18 ans)
  • l'artistique (son portrait par le peintre qui vit au rez-de-chaussée)
  • l'exotique (un billet d'avion. Mais pour où? Tout va se terminer dans le mou consensuel du bon-cadeau, et ça, jamais!)
  • l'arable (un hectare de terrain cultivable quelque part en France, pour on ne sait jamais, si, un jour, etc)
  • le carrément délire (une statue peinte en bois de l'ange Raphaël, le protecteur, que je préfère à Gabriel, le messager)

Nous en sommes là.

1 commentaire:

Elie a dit…

Voila un post très bien pensé et amusant, et qui donne une très bonne typologie des cadeaux.

On dirait que beaucoup des Mamans oublient quels cadeaux elles auraient aimé recevoir et donnent à la place les cadeaux qu'elles aiment donner…

Votre fils a de la chance Briconcella, mais il ne le sait pas encore. Il le saura quand son fils aura 18 ans…